Hardi s’engage auprès des réfugiés

En décembre 2017, HARDI a été contacté par une école de langues travaillant sur un projet de formation en soudure avec trois municipalités de notre région ainsi qu’avec une école de formation professionnelle.

Ce projet était destiné aux réfugiés vivant dans ces municipalités et qui avaient une expérience professionnelle dans leur pays d’origine.

Le projet comprenait cinq semaines à l’école pour apprendre le danois, suivre des cours de sécurité et recevoir une formation en  soudure quatre semaines en tant que stagiaire dans une entreprise, quatre autres à l’école pour parfaire l’apprentissage du danois et recevoir des certificats professionnels.

HARDI a été consulté pour savoir si l’entreprise souhaitait prendre part au projet et accueillir un réfugié en tant que stagiaire. Durant ces quatre semaines de travail, HARDI a nommé un tuteur pour soutenir le réfugié dans son travail quotidien et l’aider avec la langue et la culture danoise.

 

Jimmy Christensen, un ouvrier soudeur a été nommé comme tuteur d’Ahmad Taha, syrien d’origine.

Ahmad a effectué sa formation du 19 février  au 18 mars 2018. Puis il est retourné à l’école.

Ahmad, soudeur très compétent s’est remarquablement bien entendu avec les autres employés de HARDI.

Ainsi, après qu’Ahmad ait terminé sa formation et ses études, HARDI lui a proposé un poste de soudeur pour combler un poste vacant.

Le 16 avril 2018, Ahmad a commencé à travailler en tant que soudeur pour l’entreprise HARDI dans l’équipe du soir. Un magnifique exemple d’intégration.

Share Button